Quelques conseils pour mieux choisir une alarme incendie

Pour assurer la sécurité de son habitation, il ne suffit pas de prendre les mesures nécessaires permettant d’empêcher les intrusions. En effet, il est tout aussi important de faire en sorte que votre logement soit protégé des fuites de gaz et des incendies. Ce genre de sinistre peut d’ailleurs être à l’origine d’une explosion. Afin d’éviter ce type d’accident, vous devez doter votre maison ou votre appartement d’une alarme anti-incendie, et pas n’importe laquelle. Le choix de cet équipement requiert la prise en compte de plusieurs paramètres.

Réglementations sur les alarmes incendie

Afin d’être en ordre aux yeux de la loi, vous devez doter votre habitation d’un dispositif d’alarme incendie. Cette réglementation est tout aussi valable pour les résidences principales et secondaires. Les assureurs exigent également que votre appartement ou votre maison soit pourvu de ce genre de système.

En outre, il faut impérativement que vous choisissiez une alarme incendie conforme à certaines exigences. Vous devez notamment opter pour un équipement respectant les normes requises par le standard EN 14604. Ce dernier garantit que le produit que vous achetiez est récent. Mis à part cela, faites également en sorte que le modèle sélectionné est certifié NF et comporte la mention CE.

Par ailleurs après avoir fait l’acquisition de ce matériel de sécurité, vous devez remettre un document à votre assureur. Il s’agit d’une attestation d’alarme incendie ou de détecteur de fumée.

Choisir une alarme incendie suivant le type de détecteur

Le choix d’une alarme incendie requiert la prise en compte de certains éléments. Vous devez notamment sélectionner un produit qui respecte certaines réglementations en vigueur. Il vous faut aussi considérer certains critères, dont le type de détecteur.

Certaines alarmes incendies sont pourvues d’un capteur photoélectrique permettant de révéler la présence de fumée. Ils sont, de ce fait, capables de vous prévenir lors d’un départ d’incendie. Certes, ce dispositif est quelque peu minimal, mais il est obligatoire. Seule une alarme incendie « mixte » pourvue d’un capteur de fumée peut le remplacer.

Il existe aussi de systèmes équipés d’un détecteur de lumière. Ce dernier aide à détecter un départ de feu et permet de prendre rapidement les mesures nécessaires. Mis à part cela, il y a également le modèle d’alarme avec un détecteur de chaleur. Il vous enverra un signal lorsqu’un changement thermique brusque survient.

Pour finir, on peut mentionner les alarmes d’incendies dotées de détecteurs de gaz et de monoxyde de carbone. Elles sont réservées aux habitations qui se chauffent au gaz ou qui disposent d’un appareil fonctionnant au gaz, à l’exemple d’une cuisinière. Avec ce dispositif, on peut découvrir de manière prompte une fuite de gaz. Il permet aussi de dévoiler la présence du monoxyde de carbone qui est notamment produit par la combustion d’un objet.

Vous pourrez trouver sur le marché des dispositifs d’alarme incendie possédant simultanément tous ces capteurs susmentionnés. Ces appareils sont plus chers, mais ils offrent une protection optimale à votre logement.

Optez pour un dispositif disposant du genre d’alerte qui vous convient

Une alarme incendie ne se limite pas à déceler le fumée, la flamme ou le gaz. En effet, comme son nom l’indique, elle envoie des signaux pour vous prévenir d’un départ de feu. Le type d’alarme le plus classique est la sirène d’alarme. Celle-ci est particulièrement bruyante, au moins 85 dB. Elle émettra un son tapageur qui permettra d’avertir les occupants de l’habitation en danger ainsi que le voisinage.

Il y a également l’alarme visuelle. Elle s’avère être un complément du signal sonore. Elle vous alertera par le biais d’une lumière clignotante. Enfin, on peut citer les alarmes possédant des alertes dites domotiques. Ces dernières alternatives sont réservées aux dispositifs d’alarmes connectés. En optant pour ce système, vous allez recevoir des notificatifs sur votre Smartphone ou un SMS en cas d’incendie. Cette alerte domotique doit être accompagnée de signal visuel et sonore.

Choix d’une alarme incendie : les différents types d’alimentation

Le type d’alimentation est un critère à ne pas délaisser lorsqu’on veut choisir une alarme incendie performante. En effet, il joue un rôle crucial sur l’efficacité ainsi que la durée de vie de ce dispositif de sécurité. On peut tout d’abord mentionner les alarmes qui fonctionnent avec les piles alcalines. Ces dernières alimenteront votre dispositif pendant un an environ. Après ce délai, elles doivent être remplacées. Il y a aussi des alarmes incendies qui marchent avec des piles lithium. Celles-ci ont une longévité de 3 à 5 ans en fonction de la consommation de l’appareil. Pour finir, on peut citer les batteries intégrées. Ce genre d’alimentation, contrairement aux alternatives mentionnées ci-dessus ne peut être remplacé ni démonté. Il peut cependant durer jusqu’à 10 ans. Toutefois, à cause d’une éventuelle panne, la batterie est susceptible de se décharger. Vous serez alors contraint de changer votre alarme incendie, et ce, dans le plus bref délai.

Les astuces pour trouver un système de chauffage à moindre prix

Le meilleur système de chauffage existe vraiment. Reste à savoir, comment allez-vous choisir le modèle adapté à vos besoins ? Sachant que chaque appareil...

Travaux de rénovation : tour d’horizon sur le permis de construire

En cas de réhabilitation ou de rénovation d’un bâtiment, tous les travaux qui créent une surface de plancher de plus de 20 m² nécessitent...

Meubles de jardin design, choisir suivant l’aménagement extérieur

Autrefois, l’intérieur était la seule partie de la maison qui tenait l’attention des propriétaires. Coté déco, on avait d’yeux que pour les pièces à...

Points sur les différentes étapes d’un projet de construction

Beaucoup de questions sont à poser avant de lancer une nouvelle construction. Quel modèle de maison choisir ? Comment le personnaliser ? Est-il nécessaire...

La pose d’une climatisation en copropriété : décryptage

Durant l’été, la température dans une maison peut grimper à un niveau qu'il serait impossible d'y vivre même la nuit ; la meilleure alternative...