Revêtement de sol industriel : pourquoi passer par le ragréage des surfaces ?

Une bonne industrie est assurément celle dont le ragréage a été effectué dans les règles de l’art. À tous égards, cette opération de pose d’enduits (importante pour un revêtement de sol) est très efficace pour éliminer les défauts pouvant rendre inefficaces les travaux de revêtement. Quels en sont les avantages et les spécificités ?

Le ragréage des surfaces : pourquoi ?

Le ragréage des surfaces est l’un des travaux les plus importants entrant dans le cadre d’une opération de Revêtement sol industriel. Il s’effectue aussi bien que pour les poses de carreau, de plâtre, des dalles en PVC, etc. Explicitement, il s’agit d’un travail préparatoire qui consiste à aplanir tout type de sol avant le revêtement.

Il faut souligner qu’il ne s’effectue généralement que sur les sols durs maçonnés qu’ils soient bruts, neufs ou restaurés. À ce sujet, des produits de ragréage autolissant sont disponibles sur le marché pour faciliter la tâche aux professionnels et aux particuliers. Dans une large mesure, le ragréage est d’une épaisseur de 5 mm.

Lorsque ce niveau est atteint, cela suppose que toutes les zones bosselées et creuses sont bouchées et les espaces troués sont fermés.

Le ragréage des surfaces : quels sont les produits à utiliser ?

Plusieurs produits sont embarqués dans les travaux de ragréage de surfaces. D’une façon générale, ils sont classés en trois catégories.

Les enduits de lissage

Les enduits de lissage viennent en tête des produits pour peaufiner l’opération de ragréage. Ils sont constitués en grande partie d’une poudre à délayer et d’un primaire d’adhérence.

Les produits bicomposants

Dans cette catégorie, se retrouvent exclusivement les produits livrés avec une poudre et une résine liquide. Cette dernière est souvent mélangée avec de l’eau pour obtenir un rendu impeccable.

Les produits monocomposants

Dans leur composition, les produits monocomposants n’ont en leur sein qu’une poudre à délayer et de l’eau.

Le ragréage de surfaces : quelles étapes pour le réussir ?

Toute opération de ragréage débute par une vérification de l’humidité disponible dans la pièce ou la surface concernée. Cette mission s’effectue en collant à la surface un carré de plastique souple transparent. Lorsque le résultat se révèle positif, elle est isolée avec un film polyéthylène ou en se servant d’une chappe flottante et d’une couche plastique.

Ensuite, il faudra déterminer le niveau de porosité du sol. Son issu permet de déterminer s’il est nécessaire de mettre un primaire d’accrochage pour faciliter l’adhérence de l’enduit.

Le ragréage de surface : pour quel prix ?

Le ragréage est une opération qui nécessite dans la plupart des cas l’intervention d’un professionnel. Cela suppose qu’un certain investissement financier sera obligatoire pour en venir à bout. Cette somme va englober la main d’œuvre, mais également l’ensemble des matériaux pouvant servir dans l’exécution des travaux.

Généralement, le prix de la pose est fixé par mètre carré. Explicitement, il faut débourser 20 euros pour la pose d’un mètre carré d’autolissant. Par contre, pour le ragréage fibré, il faut compter entre 25 et 40 euros par mètre carré.

Heureusement, il est toujours possible de faire des demandes de devis afin de choisir le professionnel qui répond mieux à ses exigences financières.

Comment peut-on trouver un artisan chauffagiste ?

La recherche d’un artisan chauffagiste expérimenté présente un véritable parcours de combattant. Afin de préserver sa crédibilité face à sa clientèle, ce professionnel agit...

Travaux de rénovation : tour d’horizon sur le permis de construire

En cas de réhabilitation ou de rénovation d’un bâtiment, tous les travaux qui créent une surface de plancher de plus de 20 m² nécessitent...

Comment optimiser le rangement de sa cuisine?

Entre kitchenettes, cuisine spacieuse, et dînatoire, l’espace joue un rôle important en matière de rangement. En effet, c’est en effet un casse-tête assez populaire...

Comment faire une installation électrique apparente ?

L’installation électrique apparente consiste à poser les circuits et les composants électriques en surface. Ces derniers sont donc disposés sur la paroi et non...

Apprenez à repérer un problème électrique dans une maison

Vous avez emménagé récemment dans votre logement ? Vous avez installé des équipements sensibles ? Il est essentiel que vous repériez le plus tôt possible tout...