Quels sont les différents matériaux de construction d’un portail ?

Le portail est un élément indispensable pour protéger votre maison. Si vous envisagez d’en installer un, alors il est nécessaire de bien choisir votre matériau. Il est intéressant de noter que votre choix devra être effectué en fonction de vos besoins et de votre budget. Parcourez cet article pour découvrir les différents matériaux de construction de ce point d’entrée.

L’aluminium : un matériau idéal pour construire un portail

L’aluminium est un matériau reconnu pour sa robustesse et sa légèreté. En effet, en l’utilisant pour la construction de votre portail, vous êtes sûr que celui-ci sera durable. De plus, il ne rouille pas même quand il est exposé à l’humidité. Ainsi, vous n’êtes pas obligé de l’entretenir. De plus, il peut se décliner sous une multitude de couleurs et de textures. Pour ce qui est de l’esthétique, le portail en aluminium n’a rien à envier aux autres. Il existe deux méthodes pour l’assembler : par soudure ou par vissage. D’une façon générale, il convient très bien à une maison de style contemporain. Malgré ses nombreux atouts, ce matériau comporte tout de même un léger inconvénient. Certes, il ne dispose pas d’une bonne résistance aux chocs. Mais pour pallier ce problème, vous pouvez l’associer à d’autres matériaux.

L’acier : un matériau de construction qui résiste à toute épreuve

Cela va sans dire qu’un portail doit être à la fois résistant et stylé. Justement, l’acier vous permet d’obtenir ces deux qualités. Il est très robuste et n’est pas sensible aux chocs ni à la corrosion. Bien sûr, son prix sera un peu élevé, mais cela en vaut la chandelle. En outre, il n’est pas difficile d’entretenir ou de peindre un portail en acier. Par ailleurs, vous pouvez appliquer dessus toutes les teintes qui vous plaisent. De ce fait, il s’agit clairement d’un portail entièrement personnalisable. Pour acquérir un portail en acier battant, il faut débourser à peu près 600 € alors qu’un portail en acier battant vous coûtera environ 800 €.

Le PVC : un matériau de construction à petit prix

Si vous ne disposez que d’un petit budget pour la construction de votre portail, alors la solution serait d’opter pour le PVC. Malgré son prix qui est assez abordable, ce matériau a tout de même des avantages à ne pas négliger. D’abord, il est très maniable. Ainsi, il n’est pas nécessaire d’être bricoleur chevronné pour réussir son installation. Ensuite, le PVC est très léger et ne nécessite pas le moindre entretien. Cependant, il démontre une faible résistance aux chocs et peut être rayé. Mais pour éviter cela, il est conseillé de le renforcer avec une armature en métal.

Le bois : un matériau écologique qui ne cesse de séduire

Avec son élégance et sa robustesse, le bois est un matériau très prisé pour la construction d’un portail. Par rapport aux autres matériaux, il présente une plus grande résistance aux chocs. De plus, il ne rouille pas. En revanche, il est un peu lourd et doit être entretenu régulièrement. En effet, pour assurer la pérennité de votre portail en bois, il faut qu’il soit poncé et traité tous les ans. Afin de le rendre encore plus esthétique, il est recommandé de le peindre ou de l’enduire d’une couche de lasure.

Quels sont les différents types d’ouverture de portail ?

Outre les matériaux de fabrication d’un portail, il est aussi indispensable de connaitre ses types d’ouverture. Découvrons-les donc en détail :

  • Le portail coulissant : dans la situation où vous n’avez pas suffisamment d’espace en profondeur et que vous voulez avoir assez de dégagement latéral, alors vous devez opter pour ce système qui s’ouvre sur le côté. Doté d’un unique ventail, ce type d’ouverture convient parfaitement aux accès en pente.
  • Le portail battant : composé de 2 vantaux, ce type d’ouverture requiert un grand espace de dégagement. En s’ouvrant sur l’intérieur, il est parfait pour les maisons qui conduisent droit sur une rue. En termes de prix, il est moins onéreux qu’un portail coulissant. Contrairement à ce dernier, il convient aux accès en montée.

Quid de la réglementation sur la pose d’un portail ?

Avant l’installation d’un portail, il est nécessaire de se renseigner sur certaines réglementations. D’une façon générale, il n’est pas nécessaire de demander un permis de construire, mais il suffit de déposer une déclaration auprès de la mairie. L’installation d’un portail n’implique pas forcément une procédure de longue haleine comme pour une clôture. Dans cette déclaration, il faut mentionner certaines informations telles que la dimension du portail, son emplacement et les matériaux qui vont être utilisés pour le construire. Mais à celle-ci, vous allez devoir également joindre un formulaire qu’il faut remplir. Si dans les localités qui comptent plus de 50 000 têtes, la hauteur d’un portail doit être de 3,20 m, elle ne doit pas dépasser 2,60 m dans les localités qui comptent moins d’habitants.

Intervention d’un plombier : ce qu’il faut faire pour éviter les arnaques

Les professionnels travaillant dans le domaine immobilier sont nombreux. Ceux qui s’intéressent particulièrement au système de canalisation font partie. Ils se disent tous pouvoir...

Les méthodes de fabrication de glaçons à la maison

Pour fabriquer les glaçons, finis les méthodes traditionnelles et l’utilisation des congélateurs. Aujourd’hui, la modernité s’installe dans votre maison et il est devenu plus...

Comment financer ses travaux de rénovation ?

Si réaliser des travaux dans son domicile nécessite un investissement certain, il est possible de bénéficier de prêts et d'aides, plus ou moins connus...

Installer une porte de garage à deux vantaux

On choisit les portes de garage battantes, non seulement pour leur esthétique, mais aussi pour leur fonctionnalité. En fait, en s’ouvrant vers l’extérieur, ils...

Les avantages du chauffage au gaz naturel par rapport au fioul

Pour chauffer nos maisons, nous utilisons principalement du fioul domestique ou du gaz naturel. Selon les statistiques, l'engouement des Français sur cette première ressource...