Chaussures de sécurité, une obligation légale pour certaines professions

Le pied est une des parties du corps à protéger surtout lorsqu’il est soumis à des situations à risque sur le lieu de travail. Même si vous agissez avec une très grande prudence, vous n’êtes pas sans savoir qu’il existe de nombreux accidents qui sont directement liés à l’environnement et non pas aux actions des travailleurs. C’est la raison pour laquelle vous devez à tout prix mettre des chaussures de sécurité. En poursuivant la lecture du présent article, vous allez pouvoir découvrir davantage en ce qui concerne ce sujet.

Récapitulatif sur les chaussures de sécurité

Par définition, les chaussures de sécurité sont des chaussures spécialement conçues pour protéger les pieds et même les chevilles et mollets contre différents risques qui peuvent être de nature électrique, mécanique ou encore thermique, etc. Il s’agit d’équipements de protection individuelle ou EPI. IL existe plusieurs modèles destinés aux hommes et également des modèles de chaussures de sécurité au style féminin. Une paire de chaussures de sécurité est catégorisée en fonction du niveau de protection de son embout, aussi appelé coquille. Les coquilles sont soit en acier, soit en matière synthétique, mais dans tous les cas, les caractéristiques doivent répondre à des normes de santé, de sécurité et d’hygiène. En effet, certaines modèles présentent des coussinets pour améliorer le confort de ses utilisateurs. D’autres présentent un coussinet au bord de la coquille pour plus de confort. Ces chaussures sont conçues pour passer une série de tests : anti-perforation, antistatique et antidérapant. Elles sont bien plus lourdes qu’une paire de chaussures ordinaires, mais sont toutefois un gage de sécurité pour une protection contre les objets lourds, les sols dangereux, mais aussi le béton, l’acide, l’huile et le goudron.

Chaussures de sécurité, une obligation légale

Des obligations incombent aussi bien au patron qu’à l’employé.

Obligations légales de l’employeur

L’employeur est tenu d’assurer ses responsabilités et de respecter ses obligations à l’égard de ses salariés. Parmi ses responsabilités, il doit fournir aux employés les équipements de protection individuelle et veiller à ce que ces équipements soient utilisés de manière effective. Il est aussi tenu de former les employés en ce qui concerne leur utilisation. Un employeur a une obligation de résultat en ce qui concerne la santé et la sécurité de ses effectifs. Il doit ainsi :

  • prévenir les risques professionnels
  • mener des actions d’information et de formation appropriées : il doit être clair dans ses consignes.
  • mettre en place les moyens adaptés : il doit mettre à la disposition de ses salariés des EPI conformes.

En cas de survenance d’accident de travail, le patron reste tenu responsable, tant sur le plan civil que pénal même si le salarié manque à son obligation de port des chaussures de sécurité. Il est ainsi passible d’amende et d’une peine d’emprisonnement.

Quelles obligations pour l’employé ?

Tout employé est le premier responsable de sa propre santé et de sa sécurité ainsi que celle de ses collègues de travail. Tenu d’une obligation de moyens, il doit utiliser de manières correctes les outils, les machines ainsi que les matériels à leur disposition. Parmi ces matériels, ils doivent obligatoirement porter les EPI comme les chaussures de sécurité qui sont mis à leur disposition. S’il manque à cette obligation, il est passible d’une sanction disciplinaire qui prendre la forme d’un avertissement et qui peut aller jusqu’au licenciement, car la faute grave rend impossible le maintien du salarié au sein de l’entreprise.

Zoom sur les différents secteurs concernés

Chaque métier possède ses contraintes (physiques, mécaniques, chimiques, biologiques) en matière de protection. Ces contraintes et risques spécifiques nécessitent de choisir des chaussures adaptées. Il existe bon nombre de lieux professionnels à risques dans lesquels surviennent les blessures aux pieds : les chantiers du BTP, les cuisines de la restauration collective, les travaux en forêts, les ateliers de fabrication alimentaire, les navires de pêche et les laveries.

Voici donc les différentes catégories de secteurs qui sont particulièrement concernés par le port des chaussures de sécurité :

  • les métiers du BTP, de l’artisanat et de l’industrie. Les travailleurs pourront s’équiper en chaussures et en bottes de sécurité pour travailler en toute sécurité.
  • le secteur de la restauration et des métiers de bouches : on distingue la gamme de chaussures pour l’accueil et le service en hôtellerie. Plusieurs modèles de chaussures sont également destinés aux industries agroalimentaires.
  • le secteur médical, de la beauté et de l’aide à la personne. Ils ont recours généralement à des modèles plus élégants et fonctionnels avec des semelles antidérapantes. En effet l’image et l’hygiène sont deux critères primordiaux pour ces métiers.
  • Les collectivités et les administrations : les chaussures de sécurité vont équiper les agents d’entretien des espaces verts, les techniciens de surface ou encore les agents de restauration collective.

Zoom sur les différents types de chaussures de sécurité

Un large choix de modèles est disponible sur le marché. Il existe même des chaussures de protection qui sont spécifiques à certaines professions. Ainsi, on peut trouver des chaussures de sécurité basses, des chaussures de sécurité montantes ou encore des sandales de sécurité. Tous ces modèles répondent aux exigences de protection et de sécurité en offrant à la fois style et confort. Les semelles crantées antidérapantes permettent d’éviter les chutes de plain-pied alors que les semelles, qui absorbent les chocs, protègeront des vibrations.

En ce qui concerne la chaussure montante, elle combine un bon maintien de la cheville et excellent confort. Faisant penser à une chaussure de randonnée, elle est idéale pour les travaux en hauteur. Elle est à privilégier sur les chantiers qui sont sujets aux sols boueux et glissants. Qu’elle soit basse ou montante, la chaussure de sécurité assure une protection contre les risques d’écrasement, de perforation et la présence d’hydrocarbures. Pour les travailleurs exposés au froid et à l’humidité, les brodequins feront très bien l’affaire. Ils présentent une forte résistance aux risques d’abrasion en plus d’être plus isolant et imperméable comparé aux chaussures de sécurité basique.

Chaussures de sécurité femme

Dans le but de favoriser le port des chaussures de sécurité, les fabricants améliorent l’esthétisme en s’inspirant des tendances sportswear, mais tout en respectant aussi les exigences d’ergonomie, de durée de vie et de sécurité. C’est ainsi qu’il existe des chaussures de sécurité au style féminin en fonction du métier et de l’usage : plates ou talons, élégantes ou sportives, bas ou montantes, etc.

Les modèles de frigo américain qui consomme le moins d’énergie

Apprécié pour sa grande capacité, le frigo américain donne de l’allure à la cuisine. Cela dit, cet électroménager peut consommer plus d’électricité que les...

Chauffage collectif ou individuel : lequel choisir ?

Que vous habitiez dans un logement isolé ou dans un appartement situé en centre-ville, vous auriez toujours besoin d’un système de chauffage afin de...

Réparation toiture en tuile : guide

Des fuites d’eau, des problèmes d’humidité ou encore d’isolation…la toiture est certainement déficiente. Celle en tuile est généralement la plus affectée par les intempéries...

Rénovation de toiture, précautions avant de se lancer

Comme vous le savez certainement, la toiture est une structure fondamentale qui recouvre toute la surface supérieure d’une bâtisse. Elle se doit d’être résistante,...

Quels systèmes high-tech utiliser pour réduire sa facture électrique ?

Les factures pour l’électricité constituent un facteur principal des dépenses d’argent dans les foyers. Elles peuvent toutefois être réduites de différentes manières. Outre l’option...